Le label Voyagiste

Le label Tourisme équitable et solidaire est une initiative de l’ATES pour proposer au public une information fiable afin de voyager de façon plus responsable partout dans le monde.

L’objectif de ce label est d’apporter des garanties quant aux pratiques des voyagistes et d’assurer le respect des engagements pris dans la Charte du Tourisme Équitable et Solidaire.

 

Présentation du label 

 

 

Le label Tourisme équitable et solidaire de l’ATES est le fruit de la mission historique d’évaluation des pratiques des opérateurs de voyages équitables et solidaires.

Les critères garantissent une même exigence : celle de vous proposer un voyage respectueux des hommes, de leur culture, et de leur environnement.

> Voir la Charte du Tourisme Equitable et Solidaire 

 

 

 

Quels sont les critères pour obtenir le label ?

Les opérateurs sont évalués sur un référentiel rigoureux portant sur 57 critères, permettant d’évaluer les pratiques et de vérifier les engagements du voyagiste.

L’assurance d’un voyage à impact positif !

 

3 champs d’application :

 

Gestion de la structure : Economie sociale et solidaire (ESS), bonnes pratiques environnementales, conditions de travail des employés, transparence et projets de solidarité, sont au cœur des critères évaluant la gestion du voyagiste labellisé.

Gestion de l’activité touristique : Des temps de rencontres avec les habitants, la découverte du patrimoine local, des activités ou des séjours en petits comités, là où les autres ne vont pas, et qui respectent les hommes et l’environnement. Des critères pour un séjour inédit et qui a du sens !

Gestion des partenariats : Les partenariats durables, justes et équilibrés figurent parmi les fondamentaux du commerce équitable et sont des incontournables de notre référentiel de critères. Sans oublier la sélection rigoureuse des partenaires, ainsi que leur sensibilisation aux valeurs du tourisme équitable et solidaire pour développer les pratiques vertueuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vivre une expérience avec un voyagiste labellisé : les 7 critères obligatoires

 

• Une rémunération équitable et concertée pour chaque personne travaillant dans l’accueil des voyageurs
• Des temps de rencontre et d'échange avec la population locale
• Des hébergements chez l'habitant ou à proximité : en village, petite hôtellerie...
• Des relations durables nouées avec les partenaires et prestataires
• L'appartenance des opérateurs à l'économie sociale et solidaire (ESS)
• Des groupes limités à 12 personnes afin de favoriser la rencontre avec les locaux et le respect des équilibres locaux
• Le financement de projets de solidarité locaux répondant à l'intérêt collectif dans les pays d’accueil

 

Comment les critères sont-ils controlés ? 

Voici les différentes étapes de l'évaluation des pratiques des voyagistes et de leurs partenaires :

 

  1. L’échantillonnage 

   Entre 2 et 5 offres selectionnées en fonction de la taille de l’opérateur.

 

 

   2. La constitution du dossier

   Rapports financiers, contrats, conventions de partenariats et bien d’autres... Autant de documents pour prouver ses engagements.

 

 

   3. L’évaluation

   

Un audit documentaire doublé d’un audit sur le terrain auprès des partenaires locaux dans la destination, afin de s’assurer du respect des engagements.L’évaluation est menée par Tero, bureau d'étude expert en Commerce Equitable, en association avec iDterritoire, cabinet de conseil en tourisme. 

 

 

   4.  L'audit de terrain

   Réalisé par un consultant local formé à l'évaluation des critères du label Garantie Tourisme Equitable et Solidaire, l'audit de terrain consiste à s'assurer du respect des critères par le voyagiste en allant à la rencontre de ses partenaires locaux. Echanges, observations et vérifications servent alors à compléter l'audit documentaire réalisé depuis la France.

 

   5. La labélisation

   Sur la base de l'ensemble des données recueillies au cours de l'évaluation, le voyagiste se voit attribuer le label Tourisme Equitable et Solidaire s'il atteint les scores nécéssaires à la labélisation. 

 

A la suite de la labélisation : 

 

   6. Le progrès

   Le voyagiste est accompagné dans une démarche d'amélioration constante des pratiques dans le réseau.

 

En savoir plus 

 

> Découvrez la documentation du label " Tourisme Equitable et Solidaire" 

> Découvrez les bonnes pratiques 

> Découvrez les voyages labélisés