Tous solidaires : N'oublions pas les partenaires là-bas

26/11/2020 -
Mise en ligne par :
En temps de crise, la solidarité ne s'arrête pas. N'oublions pas tous ceux qui prennent plaisir à accueillir et partager des moments de convivialité inoubliables avec les voyageurs.

L’année 2020 n'a été facile pour personne, pour les professionnels du tourisme en France comme leurs partenaires à l’étranger. Et ce n’est pas parce que les voyages ne sont peu ou plus possibles en 2020 que la solidarité s’arrête pour autant avec les partenaires locaux dans les destinations.

De nombreux membres de l’ATES ont décidé d’agir ces derniers mois et de trouver des moyens pour les soutenir, notamment grâce à des cagnottes solidaires.

 

Des cagnottes solidaires…pour nos amis d'ailleurs 

 

Rencontre au Bout du Monde a ainsi récolté plus de 5000€ redistribués aux populations locales, Terres des Andes a collecté 11 000 € grâce à une cagnotte solidaire réalisée auprès de leurs anciens voyageurs et Culture Contact, qui a pu grâce à sa cagnotte solidaire réunir plus de 17 000€ afin de soutenir ses partenaires locaux dans plusieurs pays d'Amérique du sud. La répartition s’est faite selon des modalités décidées localement en fonction des besoins exprimés et identifiés.

Pour les partenaires locaux, guides, familles, la perte des revenus liés à l'accueil des touristes représente une réelle difficulté, même si l’accueil des voyageurs ne représente pas leur unique source de revenus. Sans désir de se substituer aux ONG et associations humanitaires implantées localement, ces cagnottes ont été des initiatives spontanées et bienveillantes, pour leur permettre de faire face à la crise et se montrer solidaire avec ceux qui sont, au fils des ans, échanges et rencontres, souvent devenus des amis.  

 

D'autres initiatives solidaires ont vu le jour

 

ICD Afrique – Sénégal : création d'une commission de solidarité

ICD-Afrique est une ONG, reconnue d'intérêt général, créée par des scientifiques, des enseignants et des professionnels du développement rural intégré pour soutenir, dans une démarche solidaire et citoyenne, la mise en œuvre de projets de coopération et de développement en Afrique. ICD-Afrique organise plusieurs voyages solidaires notamment au Sénégal. Les voyageurs ont la possibilité de visiter les villages et les projets qui y sont développés.

Dans le contexte de crise que l'on connait, une commission de solidarité a été mise en place en avril, avec un appel aux dons pour le Sénégal. Plus de 5000€ ont été récoltés grâce à la générosité des membres et sympathisants de l'ONG. Ces fonds ont été envoyés au Sénégal, afin d’assurer l’achat et la distribution de denrées alimentaires, matériel d’hygiène, masques, savons etc…

Les habitants étant confinés et le couvre-feu étant instauré dans tout le pays, les activités de tourisme, commerce et d’artisanat se sont brutalement arrêtées et les familles ne disposaient plus de quoi manger et se soigner. Les écoles étaient fermées.

Sur place, ICD Afrique a mis en place de nombreuses séances d’information et de sensibilisation dans les villages de brousse et les quartiers défavorisés.  

En France aussi, ICD Afrique a pu compter sur le soutien de ses partenaires financiers, qui ont unanimement accepté de dédier une plus grande partie du budget pour abonder un fonds de solidarité COVID supplémentaire. Par ailleurs, les subventions obtenues aideront à poursuivre le travail engagé et répondre aux besoins des populations sur les territoires de projet.

 

Endallah- Tanzanie et Kenya : prêt à taux zéro pour les employés de l'agence locale 

Endallah propose des safaris éthiques et des séjours au plus près des populations locales, qui privilégient les temps de rencontres et d’échanges dans des villages reculés au Kenya et en Tanzanie.

Endallah a lancé une cagnotte solidaire auprès de ses anciens voyageurs : 2 500€ ont ainsi été récoltés et remis aux guides et cuisiniers d’Endallah en Tanzanie ! Un soutien important et très apprécié qui permet d’apporter une aide pendant ces moments difficiles.

Un prêt à taux zéro a également été proposé pour tous les employés de l’agence pour subvenir à leurs besoins immédiats (santé et éducation).  

Sur place, Endallah a également mis à disposition ses moyens matériels (véhicules de safari notamment) pour que les équipes puissent profiter de cette période pour amener leurs familles en safari.

 

Terres des Andes / Les nouvelles Terres – Amérique du Sud

Terre des Andes a choisi d’orienter exclusivement sont fond de développement s’élevant à 11 000 dollars en 2019 sur la crise actuelle. Il s'agissait pour eux premièrement de soutenir tous leurs partenaires sur place, guides et communautés afin de maintenir leur organisation touristique locale.

Terres des Andes a aussi récupéré les premiers fonds des microcrédits initiés il y a plusieurs années auprès des communautés, à hauteur de 15 000 soles, soit environ 3 500 euros. Ces fonds sont injectés pour les besoins engendrés par la crise. Les communautés locales continuent d'exercer leurs activités principales, notamment liées à l'agriculture ou à la pêche. Elles ne sont pas dépendantes des revenus générés par le tourisme et les microcrédits mis en place par Terres des Andes leur permettent de faire face à des besoins comme l'ameublement, les rénovations, l'achat de produits d'hygiène, etc. Une cagnotte solidaire avait également été organisée plus tôt dans l’année.

 

En attendant le retour des voyages en vrai…

 

Les agences sont en contact régulier avec leurs partenaires locaux, guides et amis au bout du monde. Tous ont bien sûr hâte d’accueillir à nouveau les voyageurs, lorsque la situation le permettra.

En attendant, certains comme Culture Contact, agence spécialisée dans les voyages en Amérique du Sud, propose des rencontres virtuelles pour des moments de partage exceptionnels, inventés ensemble pour que le voyage continue ! Se balader, cuisiner, découvrir ou revoir des visages, des paysages, des lieux… mais surtout échanger, rire, et même chanter ou danser !

Terres des Andes a également choisi de proposer des expériences en visioconférences, en étroite collaboration avec ses guides. Celles-ci seront présentées, par exemple, en direct du Pérou et auront pour thèmes : un cours de cuisine péruvienne avec l'un de leurs guides, la visite de Cusco comme un local, les interactions avec leurs communautés...Ces visioconférences auront pour objectif de renforcer le lien entre les voyageurs et les guides ainsi que de créer une petite activité en attendant un retour à la normale. Plus d'informations à venir. 

 

 

> Découvrir les séjours labellisés par l’ATES

> Découvrir les visioconférences par Culture Contact

> Découvrir les visioconférences par Terres des Andes  ( plus d’infos à venir bientôt )