Mohamed L. - Guide accompagnateur

Mohamed L. -
Maroc :
Guide accompagnateur
Présenté par AU COEUR DES PEUPLES

« Je m’appelle Mohamed Ladous, je suis né en 1991 à Tafraoute dans l’Anti-Atlas, où j’ai grandi dans un petit village au milieu des montagnes.

J’ai commencé mes études dans cette belle ville jusqu’à mon baccalauréat que j’ai obtenu en 2011 puis je suis parti à Agadir pour étudier le droit à l’université pendant 3 ans.

Le tourisme a toujours été ma passion. Il fait partie de ma vie depuis longtemps puisque lorsque je faisais mes études, je travaillais déjà comme guide durant mes vacances.

Je me suis très vite rendu compte que j’étais fait pour ce métier car ce que j’aime le plus c’est passer du temps dans la nature, l’aventure, explorer des lieux et rechercher des relations avec les autres. Avoir une vie active, au plein air, me rend très heureux.

J’ai donc décidé de quitter l’université pour faire ce qui me motivait vraiment, ce dont j’avais toujours rêvé.

J’ai toujours cherché à m’améliorer pour être reconnu un jour comme un guide professionnel. J’ai travaillé pour cela et suis content d’être aujourd’hui un guide officiel.

J’ai cette chance de pouvoir partager ma passion avec les autres et dans ce sens, je souhaite continuellement me perfectionner afin de pouvoir leur donner le meilleur de moi-même.

C’est ainsi que j’ai accepté d’être le guide référent de l’association de tourisme équitable et solidaire Au Cœur Des Peuples. Cela me donne l’occasion de m’enrichir davantage dans un domaine qui m’est cher puisque je partage les mêmes valeurs et aspirations.

C’est donc un grand honneur pour moi de travailler en partenariat avec Au Cœur Des Peuples, en collaborant à ses objectifs de solidarité, de développement économique, social et environnemental. Je suis fier de contribuer aussi au développement du tourisme rural au Maroc et d’apporter de l’aide à des familles dans le besoin.

D’un point de vue culturel, la participation des voyageurs aux activités des familles, d’artisanat et aux traditions locales, contribue – et je m’en réjouis beaucoup – à la mise en valeur de la culture Amazighe.

Ce type de tourisme développe l’esprit humain entre les peuples du monde. »