Sébastien GUITTARD - Responsable pédagogique

Sébastien GUITTARD -
France :
Responsable pédagogique
Présenté par GRANDIR AVENTURE

/ Quel est ton parcours au sein de la fédération Grandira (Grandir Aventure, Grandes Latitudes et Grandir Ailleurs) ?

Je suis présent chez Grandira depuis ses débuts, juste après la création des associations et la définition du projet global. J’ai participé à la mise en place de la première saison de Grandir Aventure, en 2007. Je suis ensuite parti bénévolement un an à Madagascar, en 2008, pour retravailler le séjour Madagascar et assurer la coordination des séjours de l’été ; j’ai également participé au projet de solidarité internationale local porté par Grandir Ailleurs.

En rentrant en janvier 2009, j’ai signé le premier contrat de travail de droit français de la fédération grâce à la mise en place des emplois tremplins par la région IDF. J'étais en charge de gérer la production et la pédagogie de Grandir Aventure ainsi que la vie associative sur Noisy. J’ai quitté l’asso en 2012 pour me former à la coordination de projets socioculturels (DEJEPS). Après avoir fait un peu de chemin aux côtés de Grandir Aventure, j’ai donné bénévolement des coups de mains sur les saisons 2016/2017/2018 (recrutement, pédagogie…). J’ai réintégré le projet en tant que salarié à temps plein en septembre 2018, avec un double poste de responsable Pédagogique de Grandir Aventure et responsable de la vie associative de Grandira. Je suis également parrain du programme d’aide à l’enfance des rues à Antsirabe (Grandir Ailleurs) depuis la signature de mon premier contrat en mars 2009.

 

/ Quelles sont tes missions pour Grandir Aventure ?

En tant que responsable péda’, j’ai tout d'abord une mission de ressources humaines : j'ai en charge le recrutement et la formation des équipes d’encadrement ; j’assure le suivi administratif des équipes ainsi que la fidélisation de nos encadrants, pour éviter un trop grand turn-over chaque année ; enfin, je suis le contact principal des équipes en amont des séjours (hormis pour ce qui concerne la production qui est gérée par Ivan).

Sur le plan pédagogique, je gère la création des outils que l’on met à disposition de nos équipes pour les séjours ; j’organise le week-end de préparation des séjours de l’été ; je lis et corrige les projets pédagogiques ; je suis responsable des bilans de séjours des équipes et des jeunes. Cela me permet de réunir ensuite les permanents pour voir tous ensemble les choses à modifier pour les années suivantes. J’aide également à la saisie des dossiers administratifs des jeunes.
 

/ Pourquoi es-tu intéressé par le tourisme solidaire ?

Car c’est ce qui se rapproche le plus de la façon dont j’aime voyager quand je pars seul. Aller le plus possible au contact des gens et faire des rencontres inattendues.

J’aime aussi le fait de se soucier de la répartition des richesses engendrées par l’activité touristique et le fait de soutenir des projets de développement locaux.

J’aime particulièrement le tourisme solidaire à la façon Grandir Aventure car nous avons un vrai lien avec les personnes qui gèrent les projets de développement : nous les rencontrons directement lors des voyages et, au-delà d'être des projets, ce sont des personnes avec qui j’ai personnellement pu passer du temps et tisser des liens.

/ D’après toi, qu’est-ce que le voyage / voyage solidaire peut apporter aux jeunes ?

D'expérience, je peux dire que nos voyages opèrent une vraie métamorphose chez les jeunes que l’on accompagne et même, pour quelques-uns d’entre eux, ces voyages façonnent leur vie d’adulte.

Sur la dizaine de voyages que j’ai encadrée avec l’association (soit environ 200 jeunes), je peux citer Alexandra qui a choisi de faire des études de droit international après son séjour car c’est la voie qu’elle a trouvé la plus propice pour œuvrer en faveur des enfants du monde. Elle est aujourd’hui avocate à New York. Gaëlle a décidé de faire des études d’éducatrice et est partie travailler deux ans sur notre projet à Antsirabe après ses études : elle dirige désormais des séjours, je suis d'ailleurs allé la chercher à l'aéroport, de retour de Suède, pas plus tard qu'hier ! Fabien encadrait des voyages Grandir Aventure et est toujours bénévole chez nous depuis son retour de séjour, il a même été au bureau de Grandir Ailleurs pendant plusieurs années. Et enfin Camille, que son séjour avec nous a fini de convaincre de faire carrière dans l’animation, est partie cet après-midi en Suède avec un groupe.

 

/ Pourquoi aimes-tu travailler avec les jeunes ?

Pour tout ce que j’ai dit plus haut ! Parce que c’est comme ça que j’arrive le mieux à avoir une influence sur le monde de demain, car "Éduquer un enfant, c’est sauver un Homme.", c'est une phrase de Victor Hugo qui me guide. Parce que les séjours de vacances appartiennent à une longue tradition d’éducation populaire qui me tient à cœur. Enfin, car les séjours sont une drogue dure dont il est très difficile de décrocher.