Processus d'évaluation : comment ça marche ?

Le référentiel 

 

La Garantie Tourisme équitable et solidaire, c’est le choix de 57 critères clés pour définir ce que doit être un voyage équitable et solidaire. Avec ce label, vous avez la garantie de voyager durable de A à Z.

 


 

  • 15 critères pour être responsable ici : gestion durable des ressources humaines, économie d’énergie, transparence, sécurité et information des voyageurs sont au cœur des critères évaluant la gestion de votre organisateur de voyages.

 

  • 32 critères pour être équitable là-bas : la rémunération juste des acteurs locaux ou l’autonomisation des partenaires sont des critères phares du tourisme équitable et solidaire. Mais il ne faut pas oublier : la protection de l’environnement, la valorisation des femmes et bien d’autres !

 

  • 10 critères pour être solidaire sur toute la ligne : être solidaire va bien au-delà du financement de projets de développement. Il s’agit aussi d’établir des relations de partenariats durables, transparentes et équilibrées. Ces 8 critères permettent de vérifier que ces engagements sont respectés.

 

 

 

Les étapes d’évaluation

 

  1. L’échantillonnage 

   Entre 2 et 5 offres évaluées en fonction de la taille de l’opérateur.

 

 

   2. La constitution du dossier

   Rapports financiers, contrats, conventions de partenariats et bien d’autres... Autant de documents pour prouver ses engagements.

 

 

   3. L’évaluation

   L'évaluation, réalisée de façon indépendante, est menée par Tero, bureau d'étude expert en Commerce Equitable, en association avec iD Territoire, cabinet de conseil en tourisme. Cette collaboration permet d'assurer un regard croisé et une neutralité renforcée. L'évaluation se compose d'un audit documentaire et d'un audit dans la destination, auprès des partenaires locaux des voyagistes de l'ATES.

 

   4.  L'audit de terrain

   Réalisé par un consultant local formé à l'évaluation des critères du label Garantie Tourisme Equitable et Solidaire, l'audit de terrain consiste à s'assurer du respect des critères par le voyagiste en allant à la rencontre de ses partenaires locaux. Echanges, observations et vérifications servent alors à compléter l'audit documentaire réalisé depuis la France.

 

   5. La labélisation

   Sur la base de l'ensemble des données recueillies au cours de l'évaluation, l'opérateur se voit attribuer le label Garantie Tourisme Equitable et Solidaire s'il atteint les scores nécéssaires à la labélisation.

 

 

A la suite de la labélisation

 

   6. Le progrès

   Le voyagiste est accompagné dans une démarche d'amélioration constante des pratiques dans le réseau.

 

 

Découvrez la documentation du label "Garantie tourisme équitable et solidaire"